La Soupe : restriction ou plaisir alimentaire ?

Vous êtes ici :

  • Actualités
  • Recettes
  • La Soupe : restriction ou plaisir alimentaire ?
  • Publié le mardi 20 février 2018 à 11:20 dans Recettes

    La soupe n'est pas forcément un plat apprécié de tous. Pour certains, elle fait référence à une punition alimentaire pour limiter les excès ou pour perdre du poids. Pour d'autres personnes, elle  permet de se réchauffer pendant les longues soirées d'hiver.

    La soupe : restriction ou plaisir alimentaire

    La soupe a donc autant le don de nous cocooner que de nous frustrer

    Souvenez vous que le plaisir alimentaire est indispensable car il déclenche la satisfaction alimentaire. Dans le cas où l'on se force à manger la soupe en quise de stratégie compensatrice pour une perte de poids ou pour rattraper un excès, le schèma de satisfaction alimentaire ne se déclenche pas. Par conséquent, la frustration de la soupe déclenchera un désir alimentaire qui se traduira par une recherche d'un aliment plaisir.

    Combien de personnes commencent par la soupe en se répétant qu'elle leur suffira puis termine leur repas avec le pain et le fromage ? Cette situation se présente du moment où la personne a l'espoir de se dire " ce soir tu manges ta soupe et ça te suffiras !" Cette phrase a une connotation extrêmement négative. Lorsque vous avez ce discours avec vous même, vous n'êtes pas à l'écoute de votre corps, au contraire vous vous persuadez que la soupe satisfera votre faim et votre plaisir alimentaire. Or au fond de vous, vous souhaiterez avoir un bol de soupe avec un peu de pâte ou de riz par exemple ou peut être un plat totalement différent ! Dans cette situation, vous vous piègez vous même en vous convainquant que la soupe vous suffira.

    La frustration déclenche les pulsions alimentaires 

    Combien de personnes se donnent l'objetif de prendre de la soupe tous les soirs? Ils commencent le lundi, puis ils ont l'espoir de maintenir cette " bonne résolution " mais le mardi soir la soupe ne suffira pas et on devra compléter par le pain et le fromage. Toutefois, le fait d'avoir " succomber au pain et au fromage " sera vécu comme échec. Face à cette situation, l'idée du " foutu pour foutu " fait son apparition, et arrêter de manger le pain et le fromage devient une bataille.

    Par le fait de se donner l'espoir et le devoir de ne manger qu'une soupe alors qu'au fond cela ne convient pas à notre faim et à notre plaisir alimentaire, nous nous déclenchons des pulsions alimentaires. 

    Il faut vivre votre alimentation 

    La soupe comme tous les plats doivent être appréciés pour leurs goûts et leurs saveurs et non pas parce qu'ils vous permettront de perdre du poids. Combien de personnes ont testé la soupe au chou, quels bénéfices en ont ils retiré à part de la frustration, des pulsions alimentaires et un effet yoyo ? Faites un choix qui est en harmonie avec votre corps

    Pour conclure cette article, je vous propose une recette d'une soupe à réaliser en vous écoutant. Pour certains, la soupe seule déclenche le plaisir alimentaire. Pour d'autres, la satisfaction sera atteinte si cette soupe est complétée par des croutons, ou du pain et fromage ou avec une tranche de jambon. Qu'importe votre choix alimentaire, le principal est que vous soyez à l'écoute de votre faim et de votre plaisir alimentaire

    Pssstt : Pour les personnes qui sont à la recherche de perte poids. Souvenez vous qu'il vaut mieux écouter son corps que de se restreindre pour quelques jours ou quelques semaines pour après reprendre les kilos perdus. Prenez le temps de lire les précédents articles, ils vous permettront d'apprendre petit à petit à vous écouter.

    Recette Soupe faite maison

    Etape 1  Faire revenir les oignons avec de l'huile d'olive. Lorsqu'ils sont dorés, ajoutez 1/2 potiron coupé sans enlever la peau, 1 poireau entier, 5 carottes. Ajoutez environ 800 ml d'eau, il ne faut pas que les légumes soient totalement recouvert. Puis ajoutez : de la coriandre moulue, des herbes de provence, du sel, et du curcuma

    Etape 2  Faire cuire la soupe pendant 30 à 45 min, mixer le tout, à accompagner en fonction de votre plaisir alimentaire

    Bonne dégustation !!

     

     

    La Soupe : restriction ou plaisir alimentaire ?