Recette Penne Sauce Aux Chou Fleurs Lardons

Publié le lundi 03 juillet 2017 à 09:11 dans Recettes

C'est quoi l'équilibre alimentaire ou comment manger équilibré ? 

L'équilibre alimentaire est souvent considéré  comme une ligne de conduite à suivre pour être en bonne santé. Mais savez vous réellement définir l'équilibre alimentaire? Voici les idées reçues des quelques régles de comment manger équilibré qui ressortent le plus souvent en consultation :

1 - Ne pas grignoter entre les repas

2 - Manger des repas complets à chaque repas composé de protéine, légumes et féculent ( par exemple : pâte, courgette, steak haché )

3 - Prendre le petit déjeuner, il est le repas le plus important de la journée 

4 - Ne jamais sauter de repas 

5 - Manger une entrée, un plat chaud, un dessert à chaque repas

6 - Privilégier les légumes, ne pas beaucoup manger de féculent

7 - Ne pas manger des produits sucrés et des produits gras

Toutes ces régles que beaucoup d'entres vous s'imposent entrainent une restriction ou une frustration alimentaire. De nombreuses personnes culpabilisent de ne pas les suivre, pourtant elles essaient, mais à chaque fois l'oublie d'une régle marque à nouveau le début de la dégringolade. Vous devez toujours vous souvenir que l'interdit crée le désir. Par conséquent, même si vous décidez de suivre la régle " ne pas manger des produits sucrés et des produits gras " tout en sachant que vous mangez ces groupes d'aliments lorsque vous êtes contrarié, fatigué, ou angoissé. Automatiquement la régle ne pourra être applicable dans le temps. Au contraire, cette régle qui était "une bonne résolution" deviendra la cause d'une culpabilité d'échec, d'une privation qui conduira vers des compulsions ou des grignotages. Puisque la restriction conduit toujours vers des compulsions ou des grignotages répétitifs de l'aliment de privation. Voici toutes les conséquences des régles alimentaires ci dessus que beaucoup d'entres vous s'obstinent à suivre.

Au fond elles agravent à chaque fois un peu plus votre relation avec l'alimentation et votre comportement alimentaire.

1 - Lorsqu'une personne qui grignotent constamment décide de ne plus grignoter, l'envie devient obsesionnelle, elle ne pense qu'à l'alimentation. La bonne résolution peut tenir un jour ou quelques temps, mais si une contrariété ou l'ennuie apparaît, la bonne résolution laisse place à des grignotages encore plus quantitatif qu'avant. De nombreuses personnes débutent des grignotages avec une madeleine ou un petit gâteau, puis le jour où on commence à vouloir mettre la régle " interdit de girgnoter ", une madeleine laisse place au paquet de gâteau, ou au pain de mie nutella au gôuter. Au lieu de vous interdire de grignoter, vous devez apprendre à savoir pourquoi vous grignoter, pour apprendre à gérer la relation avec l'alimentation, qui aboutira à diminuer la quantité et le nombre de grignotage. Avec le temps et des exercices psychonutritionnels, les grignoatges seront gérer sans aucune interdiction. 

2 - S'obstinez à manger des repas complets, composés absolument de légumes, protéine ou de féculent augmentent le volume de l'estomac. Une personne qui peut se contenter d'un féculent avec des légumes ou d'une viande avec des légumes ou seulement de légumes mais qui se force à suivre cette régle donne des calories en trop à son corps. Puis à force, son corps s'habitue, pire ! il devient impossible de manger moins alors qu'avant elle n'avait pas besoin d'autant de calories. Le volume de l'estomac continue d'augmenter et les quantités augmentent aussi, ce qui déclenche au bout de quelques temps une prise de poids. Apprenez à écouter votre corps et sa sensation de faim, vous vous rendrez compte que nous avons beaucoup moins besoin de ce que nous pensons réellement. 

3 - Parraillement à la régle 2, une personne qui se force à prendre un petit déjeuner alors que son corps n'était pas demandeur, crée une habitude à son corps qui ensuite deviendra une obsession et un besoin pour débuter la journée. Il vaut mieux prendre une petite collation dans la matinée que s'obstinez à prendre un petit déjeuner complet. A force le petit déjeuner sera indispensable alors que la collation dans la matinée depend de votre faim, elle ne sera pas automatique contrairement au petit déjeuner. Un personne qui décide de suive la régle 2 et 3 est donc une personne qui apportera trop à son corps et qui prendra du poids au fur et à mesure du temps. Pire son corps en deviendra dépendant. 

4 - Pourquoi ne faut il pas jamais sauter de repas? et si nous n'avons pas faim pourquoi mangez? cette régle existe pour éviter de ressentir une grande faim au repas qui suit le repas manqué. Pour résumé, il ne faut jamais sauter le repas du soir, sinon on aurait trop  faim le lendemain matin, on ne devrait pas sauter le petit déjeuner sinon on aurait trop faim à midi. Donc on passe notre journée à ne pas sauter de repas pour ne pas ressentir la faim? Est ce réellement normal ?! Nous évitons cette sensation alimentaire alors qu'elle est totalement naturelle ! Trouvez vous plus logique de manger à midi avec une grande faim ou de manger à midi parce que c'est l'heure ? ou par habitude? Cette régle de ne pas sauter de repas nous détruit l'écoute de nos sensations alimentaires. Il n' y a rien de dramatique, au contraire de nombreuses études scientifiques démontrent les bienfaits du jeûne, alors pensez vous réellement que sautez un repas parce que vous n'avez pas faim est grave ?

5 - cette régle a exactement les mêmes conséquences que la régle 2. Souvenez vous que chaque personne est différente donc leur besoin nutritionnel sont différent. Un sportif aura une faim plus importante qu'une personne sédentaire. Par conséquent il sera normal pour le sportif de faire un repas avec entrée, plat et dessert, car cette quantité sera représentative de sa faim. Une personne sédentaire donnera trop à son corps et l'habituera à recevoir plus qu'il en a réellement besoin.

Régle 6 et 7 - nous avons besoin de tous les groupes d'aliments, chaque aliment joue son propre rôle dans notre corps, sauf que la société de consommation et les idées reçues de l'équilibre alimentaire nous apprenent à catégoriser les aliments comme bon pour la santé ou mauvais pour la santé. Comme je le répete l'interdit crée le désir. Par conséquent une personne amatrice de féculent ne pourra pas manger des légumes 2 repas de suite, elle ressentira de la restriction, de même pour une personne amatrice de sucre ou de produits gras. Avant de se fixer des régles, il faut comprendre et travailler sur sa relation avec l'alimentation. Seul cette démarche vous apprendra à prendre du recul face à votre comportement alimentaire.

Vous devez apprendre à vous éloigner des idées reçues et commencer à écouter votre corps. 

 

Recette pâte aux chou fleurs et lardons 

Recette Penne Sauce Aux Chou Fleurs Lardons

Etape 1  Cuire le chou fleur -> cuire le chou fleur à la vapeur ou dans de l'eau à ébulltion, après la cuisson écrasez le chou fleur à la fourchette

Etape 2  Préparation de la sauce  -> dans une poêle, faire dorer des petits oignons, ajouter des lardons de poulet, ou de dinde ou de porc, puis ajouter le chou fleur écrasé

Etape 3  Cuisson des pâtes  -> pendant la réalisation de la sauce, vous pouvez faire cuire vos pâtes, lors du service, ajoutez un peu de gruyère sur le dessus

Bonne dégustation !!

Retour en haut de page

Recette Penne Sauce Aux Chou Fleurs Lardons